La consommation d’alcool pendant la grossesse

shutterstock_125434265Vous pensez sans doute qu’un petit verre de temps en temps ne peut pas faire de mal ? Et bien sachez que l’alcool et la grossesse ne font pas bon ménage et il est fortement conseillé de ne pas en consommer lorsque vous êtes enceinte pour être sure de ne pas faire de mal à votre bébé.

Sachez bien qu’il n’y a pas de quantité acceptable ni de bon moment pour consommer de l’alcool durant la grossesse. Rappelez-vous, tout ce qui va dans votre corps va affecter votre bébé !

Quelles en sont les conséquences sur mon bébé?

Lorsque vous buvez de l’alcool et que vous êtes enceinte, celui ci traverse rapidement et facilement le placenta. En effet, l’alcool que vous consommez affecte rapidement le bébé via le sang. Le bébé n’est pas capable de « gérer » l’alcool et cela peut affecter son développement.

Si vous buvez de l’alcool pendant votre grossesse, vous risquez de donner naissance à un bébé atteint de « l’ensemble des troubles de l’alcoolisation fœtale » (ETCAF) plus connu sous le nom du syndrome d’alcoolisme fœtal. Il désigne un ensemble de troubles à la fois physique, comportemental et mental. Les bébés atteints de l’ETCAF peuvent être prématuré, de faible poids et avoir des malformations au niveau du visage.

Combien d’alcool est considéré comme trop pendant la grossesse

Des études ont montré que des enfants nés de mères n’ayant bu qu’un verre par jour durant leur grossesse pouvaient développer des problèmes de comportement ou d’apprentissage. Encore une fois, il n’est pas conseillé d’en consommer lorsque vous enceinte.

Si toutefois, vous souhaitez continuer à en consommer, il ne faudrait pas boire plus de 1 à 2 unités d’alcool une à 2 fois par semaine et ne pas se retrouver dans un état d’ébriété avancé afin de protéger votre bébé. Attention, le type d’alcool consommé ne fait aucune différence, ce sont les unités consommées qui importe.

En général, plus de 6 unités d’alcool par jour implique une très forte chance d’avoir un bébé souffrant du syndrome d’alcoolisme fœtal. Mais personne ne peut dire avec certitude la quantité d’alcool qui cause l’ETAF. Cela signifie qu’il n ‘y a pas de quantité d’alcool sans risque pour votre grossesse. La majorité des professionnels de santé conseillent l’abstention totale.

Pour information : Les unités d’alcool

  • 1 unité d’alcool = 10g d’alcool, ce qui correspond à :
  • 25ml d’un spiritueux (alcool) comme la vodka, le gin… approximativement 175ml d’un verre de vin ou de champagne
  • Une pinte de bière
  • 55ml de liqueur comme le baileys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*